Ce site utilise des cookies techniques, analytiques et tiers..
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Faire des affaires au Sénégal

L’Office commercial de l’Ambassade est à la disposition des entrepreneurs italiens intéressés par des opérations commerciales et des investissements au Sénégal. L’Office commercial ICE au Sénégal est celui de DAKAR.

ICE

Bureau unique Sur cette page, vous trouverez les contacts et les informations de tous les organes institutionnels italiens chargés de soutenir les entreprises italiennes opérant à Dakar. Nous informons également de l’existence du « Conseil des Investisseurs Européens au Sénégal » (CIES), une association de droit sénégalais non liée à l’Ambassade d’Italie, mais dont l’adhésion est ouverte à tous les investisseurs et entreprises européens opérant au Sénégal.

ICE local

L’ICE est l’organisme public italien chargé de promouvoir, faciliter et développer les échanges entre les entreprises et opérateurs commerciaux italiens et leurs homologues étrangers.

Le siège central des activités est situé à Rome, agissant en collaboration avec un vaste réseau de bureaux en Italie et à l’étranger.

Il offre des services, certains payants et d’autres gratuits, d’assistance, de conseil, de services, d’informations et de conseils aux entreprises italiennes dans le processus d’internationalisation et d’enracinement sur le marché sénégalais, ainsi qu’aux entreprises sénégalaises intéressées par les produits italiens.

Il organise également des missions en Italie au profit des entreprises sénégalaises sélectionnées pour participer à différentes foires spécialisées, en leur fournissant une assistance tout au long de celles-ci.

Les services gratuits incluent :

Informations générales d’orientation initiale sur les possibilités d’accès au marché ; Guides de marché : informations sur le cadre économique général, le risque pays, les échanges commerciaux et les flux d’investissement, la réglementation douanière, fiscale et sociétaire, ainsi qu’une analyse des opportunités pour les produits italiens avec indication des secteurs prometteurs sur chaque marché ; Statistiques d’information préliminaire : statistiques préétablies sur les données macroéconomiques et d’échanges de l’Italie, par pays et par secteur ; Informations sur les appels d’offres internationaux ; Informations sur le financement international ; Recherche de professionnels locaux : interprètes, traducteurs, avocats, experts-comptables, techniciens, consultants, organisations spécialisées, sociétés de certification, cabinets techniques, etc.

Les services payants comprennent :

Recherches de marché personnalisées : structurées en fonction des besoins du client, pour évaluer les possibilités concrètes d’introduction du produit sur les marchés individuels ; Liste de contacts personnalisée : les noms sont sélectionnés et fournis en fonction de critères de choix ciblés et convenus avec le demandeur ; Recherche de clients et de partenaires étrangers ; Organisation de rencontres d’affaires ; Informations confidentielles sur les entreprises étrangères ; Assistance juridique, douanière et fiscale ; Assistance pour la participation aux appels d’offres ; Assistance dans les négociations commerciales ; Préparation de projets de contrats ; Informations sur les partenaires pour les investissements ; Exécution des procédures requises par les normes locales ; Recherche de personnel sur place ; Utilisation des structures ICE ; Recherche de locaux, bâtiments, terrains ; Assistance pour la résolution des litiges ; Récupération de la TVA ; Suivi et développement des canaux de distribution ; Assistance dans les relations avec la clientèle.

Les entreprises italiennes peuvent bénéficier d’une large gamme d’outils publics pour soutenir l’internationalisation.

Le Ministère des Activités Productives a élaboré un guide visant à fournir aux opérateurs une base d’information agile sur les outils d’incitation que le Système Public met à la disposition des entreprises italiennes pour soutenir leurs projets d’internationalisation. En plus des instruments « traditionnels » destinés à soutenir l’entreprise dans la phase d’internationalisation dite « commerciale », caractérisée par l’activation de flux d’exportation de ses produits sur les marchés étrangers, le volume analyse les nouveaux outils d’incitation, créés ces dernières années dans le but de soutenir l’internationalisation « productive » de l’entreprise, c’est-à-dire le transfert à l’étranger de phases entières ou de filières de production, dans une logique de « multilocalisation » qui ancre les entreprises dans différents marchés et les rend de plus en plus compétitives.

Les fonds de capital-risque sont destinés à soutenir les investissements des entreprises italiennes dans des zones géographiques jugées d’une importance stratégique extrême pour le développement de notre système pays. La nature rotative de ces fonds permet l’activation d’un mécanisme d’autoalimentation garantissant la perpétuation de la disponibilité des ressources financières qui y sont destinées.

Le choix a été délibérément fait de privilégier la clarté et la compréhension plutôt que l’exhaustivité de l’exposé. À cette fin, la description des instruments d’incitation a été organisée en fiches, exposant de manière synthétique les types d’intervention prévus, les principales références normatives, les ressources disponibles, les procédures et les délais nécessaires pour obtenir l’incitation.

Assurance à l’exportation

Services d’Assurance du Commerce Extérieur (SACE S.p.A.)

Société d’assurance-crédit à l’exportation avec un capital souscrit par le Ministère de l’Économie et des Finances ;

prend en assurance et réassurance les risques de nature politique, économique et commerciale auxquels sont exposés les opérateurs italiens dans leurs transactions internationales ;

soutient les exportations des petites et moyennes entreprises italiennes en facilitant l’accès à l’assurance-crédit à travers deux stratégies basées sur la possibilité laissée aux entreprises de choisir le type de relation à établir avec SACE :

stratégie directe, dans ce cas, parmi les différents instruments d’assurance disponibles, la Police Globale se distingue, destinée aux sociétés ayant des relations commerciales continues avec divers débiteurs étrangers ;

stratégie indirecte, c’est-à-dire une activité médiatisée par des banques et/ou des sociétés d’assurance privées.

Financements et investissements

SIMEST S.p.A. Société de développement et de promotion des entreprises italiennes à l’étranger

Société contrôlée par le gouvernement italien qui détient 76% du capital, elle est détenue par des banques, des entreprises, des associations d’entreprises et des organisations économiques, et participe à la promotion et au soutien des activités à l’étranger de toutes les entreprises italiennes, en particulier les petites et moyennes, y compris les entreprises commerciales, artisanales et touristiques, ainsi que les coopératives et autres organismes économiques. Ce faisant, elle agit à travers deux canaux principaux : le soutien au commerce et le soutien aux investissements à l’étranger ;

fournit des services d’assistance et de conseil pour toutes les phases du lancement et de la réalisation des investissements à l’étranger ;

fournit un soutien financier aux investissements des entreprises italiennes à l’étranger en gérant des incitations et des avantages directs ;

la participation de SIMEST au capital des entreprises étrangères permet de partager le risque potentiel de la nouvelle initiative avec un partenaire institutionnel qui injecte ses propres capitaux et met à disposition son expérience pluriannuelle sur les marchés étrangers basée sur la participation à des centaines de projets dans le monde entier ;

gère les fonds de capital-risque du Ministère des Activités Productives ;

accorde des contributions aux intérêts sur les financements accordés aux exportateurs italiens ;

finance les dépenses destinées à la réalisation de structures commerciales permanentes ;

accorde des financements pour des études de faisabilité et une assistance technique ;

finance les coûts des appels d’offres internationaux ;

effectue des opérations de repérage des opportunités d’affaires.

Téléchargez la brochure SIMEST https://www.simest.it/app/uploads/2023/04/BROCHURE-SIMEST.pdf

Assistance et promotion

ICE (Institut national pour le commerce extérieur)

Organisme public chargé de développer, faciliter et promouvoir les relations économiques et commerciales italiennes à l’étranger, avec une attention particulière aux besoins des petites et moyennes entreprises, de leurs consortiums et regroupements ; en étroite collaboration avec le Ministère des Activités Productives, il élabore le Programme des activités promotionnelles ; organise des participations à des foires internationales et des initiatives pour développer des contacts et des opportunités commerciales ; organise et gère des séminaires et des rencontres entre opérateurs, réalise des études de marché, développe des actions de communication ; mène des activités d’attraction des investissements étrangers en Italie, en promouvant à l’étranger – pour le compte d’agences de développement locales – les opportunités dans des zones spécifiques et en réalisant des actions de communication, en collaboration avec Sviluppo Italia ; ASSOCAMERESTERO (Association des Chambres de Commerce Italiennes à l’étranger) Association représentant les besoins et les potentialités de service des Chambres de Commerce Italiennes à l’étranger (CCIE) et recherchant des collaborations et alliances stratégiques avec des entités et organisations publiques et privées – italiennes et internationales – pour favoriser la connaissance et l’utilisation du réseau des CCIE ; rédige le Rapport sur les opportunités d’affaires, qui présente les potentialités des CCIE en tant que fournisseurs d’informations sur les opportunités d’affaires, secteur par secteur, dans les pays où le réseau est actif ; mène des activités de soutien et de coordination des guichets pour l’internationalisation des Chambres de Commerce Italiennes à l’étranger, en coordination avec le projet d’Unioncamere ; UNIONCAMERE (Union italienne des Chambres de Commerce, d’Industrie et d’Artisanat) Union qui veille et représente les intérêts généraux des Chambres de Commerce, point de référence pour les secteurs productifs, tant au niveau local que national et international ; promeut, réalise et gère, directement ou par l’intermédiaire de ses entreprises spéciales, des services et des activités d’intérêt des Chambres de Commerce et des catégories économiques ; vise à consolider et développer la collaboration avec le réseau des CCIE ; facilite l’accès, avec des technologies de pointe, aux initiatives et programmes communautaires, favorisant des accords internationaux pour promouvoir l’Italie dans le monde ; ENIT (Ente Nazionale Italiano per il Turismo) Structure institutionnelle qui s’occupe de la promotion touristique de l’Italie à l’étranger en adoptant des initiatives pour faire connaître à l’étranger les ressources touristiques nationales et régionales, en mettant particulièrement l’accent sur les valeurs naturelles, environnementales, historiques, culturelles et artistiques de notre pays ; fournit une assistance et des services techniques aux entreprises touristiques italiennes pour leur pénétration commerciale sur les marchés étrangers.